Ateliers Machinima au Studio 13/16 du Centre Pompidou

Studio 13/16 Centre Pompidou 2010

Le 15 et 16 janvier au Studio 13/16 du Centre Pompidou, Isabelle Arvers et moi animions des ateliers Machinima au Studio 13/16 du Centre Pompidou.

Le Studio 13/16 du Centre Pompidou est une galerie d’art contemporain dédiée aux ados, une première dans un musée ou les actions pour cette tranche d’âge se cantonnent généralement à des installations ou performances éphémères.

Isabelle Arvers, spécialiste de l’art numérique et des jeux vidéo, est à l’origine de ce  projet autour des Machinimas. Il s’agissait d’animer deux séances de 4 heures, le samedi et le dimanche après-midi, sans groupe prédéterminé. Amener les visiteurs du Studio 13/16 à créer dans un processus de groupe, à développer un regard critique par le détournement d’une activité souvent abordée comme un simple défouloir et aboutir à un résultat démontrant une démarche artistique en plus de la sensibilisation, voila les objectifs de ce projet. Les ateliers avaient lieu dans le cadre de l’exposition-atelier Play it yourself.

Avec une dizaine d’ados participants et revenant le lendemain, pas loin de 200 visiteursStudio 13/16 Centre Pompidou 2010 sur le WE, des adultes véritablement intrigués et à l’écoute, ainsi qu’un retour positif de la part des commanditaires (merci Mauricio Estrada Muñoz !), on peut dire que les objectifs ont été atteints. Seul bémol, inévitable vu les conditions : les films réalisés ne pourront pas être diffusés. En effet, la voix est une image sonore et est de ce fait protégée par le droit à l’image. Pour diffuser la voix de quelqu’un, il faut donc son accord, et l’accord écrit de ces parents si la personne est mineure. C’était ingérable lors de ce WE et les films ne seront vus que par les principaux intéressés qui nous ont laissés leur adresse email.

Studio 13/16 Centre Pompidou 2010Nous avions un PC ou tournait en boucle des machinimas, un PC relié à un projecteur pour montrer l’envers du décor et le travail en cours, ainsi que 6 PC pour les participants. Nous avons utilisé  Moviestorm, un logiciel dédié fonctionnant sous Windows comme MacOS, système souvent présent dans le monde de l’art. C’est un logiciel payant, proposant des packs de décors, costumes et personnages, pour créer des histoires et des ambiances variées. Dans les faits, on baigne surtout dans l’ambiance Sims, auquel on aurait rajouté un logiciel de montage. Le maniement est assez intuitif, l’interface claire (il faut un temps d’adaptation mais la logique de réalisation est bien mise en avant), et les quelques bugs n’ont pas été bloquants.

Ou l’on voit une évolution dans les machinimas, c’est qu’après la prise en compte de ces Studio 13/16 Centre Pompidou 2010créations par les éditeurs de jeux vidéos, qui ont intégrés des outils facilitant les choses, voilà maintenant des structures qui développent des logiciels de réalisation de machinimas déconnectés de tout jeux. En plus de Movie storm, on trouve ainsi Muvizu, un concurrent de Moviestorm, gratuit (pour une utilisation non commercial et on peut s’attendre à la vente de pack pour enrichir le logiciel) et utilisant l’Unreal Engine 3, avec du peu que j’ai vu une ambiance plutôt cartoon. A tester pour un prochaine atelier !

Studio 13/16 Centre Pompidou 2010Le fait que le Centre Pompidou mette en avant cette pratique, mais aussi qu’un festival comme Gamerz expose des machinimas, tandis que des festivals comme récemment Atopic récompensent les meilleurs réalisations montrent que le machinima sort de sa niche. A voir ou cela mène, vers une médiatisation qui affadit les réalisations ou au contraire déchaîne la créativité… En tous cas, ce qui est sur, c’est qu’il y aura d’autres ateliers !

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Emmanuel Mayoud

Médiateur Numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *