Projet de formation et d’insertion d’animateurs multimédia dans la Drôme

Pôle Numérique Pôle Emploi Greta Viva 5Le Pôle Numérique, le Greta Viva 5 et Pôle Emploi ont monté un projet consistant à former des demandeurs d’emploi au métier d’animateur multimédia, pour ensuite les affecter à des EPI (Espaces Publics Internet, label des Espaces Publics Numériques de la Drôme) pour 1 an.

Le projet

Avant d’intervenir en indépendant sur la formation, j’ai participé au montage de ce projet au sein du Pôle Numérique. Sachant que celui-ci peut-être transposable vers d’autres réseaux, en voici une présentation détaillée à destination des coordinateurs.

Pour moi, voici les intérêts principaux de ce projet :
Il permet à des gens fraîchement formés de mettre en pratique leur nouveau métier à la suite de leur formation.
L’animation est au cœur d’un espace public. L’arrivée d’un animateur auxiliaire dans un EPN est une opportunité pour l’animateur référant de développer plus encore les activités existantes et de sortir de son espace pour rayonner sur le territoire.
Ces animateurs auxiliaires ont souvent été choisis par l’EPI dès le début du projet. La structure est donc plutôt confiante et le demandeur d’emploi sait où il va travailler, ce qui rend plus concret et plus motivant sa formation.

Dans les faits évidemment, il y a des nuances, inévitables. Les animateurs auxiliaires sont en CUI (Contrat Unique d’Insertion), ce qui assure certes une rentrée d’argent, mais trop faible pour être sécurisante. Le projet est complexe car il nécessite le montage d’un dossier FSE (Fond Social Européen) et implique de multiples structures.

Le bilan, toutefois, me semble globalement positif. Les animateurs ont reçu une formation concrète qu’ils ont pu mettre en pratique à la suite. Certains se sont vus confier rapidement des missions d’importance, jusqu’à la gestion de l’espace ou le déploiement d’espaces satellites. Une partie de ces animateurs habitaient le territoire ou se trouve leur EPI d’affectation et cela leur a permis de continuer à vivre sur place. Même s’ils n’ont pas de garantie dans la durée, on peut parler de développement d’emploi dans des zones enclavées. J’ajouterai que vu l’importance que peut prendre un EPN dans le développement local, par ces actions pour la littératie numérique, sa fonction de relais de services publics (label ou pas), comme espace de ressources pour des formations, l’accès à la culture à distance en visio, le coworking, le télétravail…, l’arrivée de ces animateurs supplémentaires peut avoir un effet boule de neige pour le territoire.

Déroulé pédagogique

12 personnes ont donc été formées au Greta de Valence pendant 3 mois et sont maintenant affectées dans 12 EPN de la Drôme. La formation, créée pour l’occasion, s’appelle ATIC (Assistant en Technologie de l’Information et de la Communication).

La formation est composée d’un module pédagogie, d’un module matériel et technologie, d’un module Logiciels et applicatifs et d’un module Usages, auquel s’ajoute un stage en entreprise.

J’étais responsable du modules « usages numériques », soit 9 jours pleins. L’objectif était de former au savoir-faire, à l’analyse et à la transmission de ces usages, avec toute la couche de savoir-être indispensable à un professionnel côtoyant un public mixte et aux motivations variées (de la « multi-mixité » en quelque sorte).

Ainsi, le groupe a d’abord co-construit un QCM pour évaluer… le niveau de chacun vis à vis des usages. Puis, pour chaque sujet (réseaux sociaux, veille, identité numérique, plate-formes collaboratives…), les apprenants ont expérimenté pour savoir-faire, débattu pour analyser et co-rédiger un support d’atelier pour transmettre, avec présentation orale au reste du groupe (en pratique, le temps nous a manqué pour le faire à chaque fois). Merci au passage à Yoann Duriaux, à qui j’avais demandé d’intervenir sur les plate-formes collaboratives vu son expertise sur le sujet et qui a parfaitement rempli sa mission : leur donner le tournis devant toutes les possibilités offertes par le collaboratif 🙂

Conclusion en forme de coucou

Un salut particulier à Jean-Patrick, tu as survécu à un dossier FSE, tu es un super héros, à Eric, pour ta participation essentielle à ce projet et pour la confiance que tu m’as accordé durant la formation.

Et bien sur, un grand bonjour à tous les apprenants, j’ai ADORÉ ces moments passés avec vous et je ne demande qu’à remettre le couvert !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Emmanuel Mayoud

Médiateur Numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *