Atelier machinima au service Jeunesse de Gennevilliers

Atelier machinima Service Jeunesse de Gennevilliers

Le 13 et 14 avril 2011, Isabelle et moi sommes au service Jeunesse de Gennevilliers, pour une session de 2 jours de sensibilisation au machinima.

Le format était « ouvert » : pas de sessions prédéfinies, pas de thématiques, pas de groupe mobilisé pour l’occasion. Pourtant, les machinimas accrochent vite, autant par le rendu qui « parlent » aux ados qui ont façonné en partie leur imaginaire avec les jeux vidéo, que par la possibilité de construire ces décors, ces personnages et de leur donner vie.

Une scène m’a particulièrement touché : Nabil, la trentaine, en galère, a voulu créer un machinima parlant de sa vie au quotidien. Le contraste était frappant entre lui, hilare devant l’écran, épaté d’entendre sa voix et de voir bouger et « parler » son avatar, et les propos que celui-ci tenait, parlant d’un quotidien sombre, sans perspective. Pour une fois, cet homme pouvait raconter son histoire et la montrer (il l’a mis sur youtube mais je n’ai pas trouvé le lien). Le machinima est un moyen d’expression accessible à tous, qu’on se le dise !

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Emmanuel Mayoud

Médiateur Numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *