#gamecamp

#gamecamp

A destination de : écoles, collèges, lycées, associations de Parents d’élève, associations travaillant sur la parentalité, structures d’éducation populaire… et tous réseaux ou structures qui souhaitent aborder la question du ludique.

I. Mise en appétit

Le #gamecamp est un moment « off ».

Durant un #gamecamp, les participants, ainsi que d’autres personnes invitées par eux, pourront jouer sur différentes plateformes (PC, consoles, tablettes, smartphones) et différents genres de jeux vidéo. Chacun sera sollicité pour apporter son matériel et faire découvrir ses jeux préférés. Ce moment sera propice à l’expérimentation et la découverte sans contraintes ni pression, en dehors des horaires de travail et sans public. Cela permet d’appréhender le jeu par l’expérience – en opposition aux a priori – et d’essaimer dans son entourage par la pratique.

C’est un format qui déstigmatise le jeu vidéo et met dans de bonnes dispositions pour l’appréhender au travers d’une formation..

#gamecampProposer un moment ludique

Un #gamecamp encourage une convivialité qui déborde de l’instant de jeu, une façon différente de se rencontrer et d’échanger en off.

Sortir des a priori et passer à la pratique

#gamecampEntre Mario Kart, Skyrim ou Child of eden, il y a des mondes qui démontrent que le jeu vidéo est multiple et n’est pas réservé à des garçons de moins de 20 ans. Les éléments clés du jeux vidéo 2011 en France, présentés par l’AFJV, montre entre autres que la moyenne d’âge est de 35 ans et que 52% des joueurs sont des femmes. La multiplication des supports (PC, tablettes, mobiles, consoles) et des types de jeux (MMO, jeux sociaux, Jeux de plateformes, serious games…) fait que les jeux sont de plus en plus pour tous.

Le jeu comme outil de travail

Au-delà du #gamecamp, le jeu peut-être un outil de travail. Les mondes virtuels sont autant de lieux de rencontres, les machinimas (films créés à partir de jeux vidéo) peuvent permettre de présenter et communiquer autour d’un projet pour un coût réduit…

Plus généralement, tout jeu peut être utilisé pour de la sensibilisation, qu’importe s’il est labellisé serious game ou non. C’est ainsi que GTA a été utilisé pour former à la conduite lors d’une LAN pédagogique, que Trackmania a permis de travailler la notion d’équipe, d’entraînement, d’analyse et de gestion de stress avec des adolescents lors d’un tournoi…

#gamecamp

II. Recette

Ingrédients

  • Une console PS3 avec Move et deux manettes
  • Une console Xbox360 avec Kinect et deux manettes
  • Une console Wii avec Nunchuck, deux wiimotes et deux volants
  • Des écrans avec haut-parleurs sur pied
  • Des PC gamer en réseau
  • Des tablettes, des mobiles
  • Mais aussi des Nintendo NES, des Amstrad CPC 464, des bornes d’arcade, tous les supports de jeux sont les bienvenus !
  • Une collection de jeux montrant la diversité du monde du jeu vidéo

Préparation et cuisson

  • De l’animation pour motiver les troupes (à feu doux, il en faut peu pour transformer n’importe quel adulte en joueur de 12 ans)
  • Des temps forts de présentation et démonstration de jeux pour épicer
  • Servez chaud 🙂

Coût

250 euros pour une soirée. Des défraiements sont à prévoir en plus.

Gamecamp Maison des Métallos janvier 2013

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *