ACUNUM : cycle d’Accompagnement aux Cultures et Usages NUMériques


Notre pratique du numérique n’est pas neutre. Elle est conditionnée par nos appartenances sociales, nos représentations du monde, la situation dans laquelle nous pratiquons, le contexte socio-historique dans lequel nous évoluons.
Ce cycle s’attache à comprendre en quoi nous sommes toutes et tous concerné·e·s par le numérique, en tant que professionnel·le, mais au-delà en tant que citoyen·ne, adulte, enfant de, parent de. Il permet de réfléchir à l’accompagnement des publics, en prenant en compte le rapport singulier que chacun·e entretient avec le numérique, en lien avec sa trajectoire sociale.

Le cycle est découpé en deux temps, un temps de formation (décrite ci-dessous) et un temps d’accompagnement de la structure.

Objectifs

  • Approfondir la réflexivité collective concernant le numérique dans la structure, au regard des valeurs et des objectifs socio-éducatifs portés par le collectif de travail ;
  • Savoir prendre en compte l’impact des trajectoires sociales des publics sur leurs usages numériques dans l’acte d’accompagnement ;
  • Renforcer la maîtrise collective des usages numériques du quotidien, entre professionnel·le·s et entre professionnel·le·s et publics.

Durée de la formation

56 heures soit l’équivalent de 8 jours.

Nombre de stagiaires

14 stagiaires maximum.

Public visé et pré-requis

Public visé : groupe mixte d’acteurs socio-éducatifs, salarié·e·s et bénévoles de structures incluant dans leur pratique des actes socio-éducatifs : structures du travail social (CHRS, MECS, etc.), structures socioculturelles (MJC, Centres socioculturels, etc.), structures scolaires de l’école à l’université, médiathèques, services publics comme les CAF ou les Maisons de l’Emploi.
Pré-requis : pratiques numériques usuelles (email, navigation, traitement de texte, etc.).

Contenu

Le déroulé est découpé en deux sessions : une première session sur les cultures numériques et une deuxième session sur les usages numériques.

Première session : les cultures numériques

Cette session s’étend sur quatre journées de sept heures.

Jour 1 : Et vous, c’est quoi votre numérique ?

Cette journée permet d’acter collectivement que nos imaginaires et représentations du numérique dépendent pour beaucoup de notre trajectoire sociale, et travaillent en arrière-plan de nos pratiques. Cette journée inscrit également les techniques en général et le numérique en particulier dans un ancrage socio-historique. Elle tend par ailleurs à instaurer un climat de curiosité, d’écoute et d’empathie entre les stagiaires.

Jour 2 : Éducation, rapports sociaux et numérique

Cette journée nous fait voyager dans les usages et représentations d’autres mondes sociaux. Elle ouvre ensuite un espace de questionnements et d’expérimentations autour des liens entre l’influence des trajectoires sociales sur les usages numériques et la place de ces usages dans les pratiques socio-éducatives des stagiaires.

Jour 3 : Gérons nos traces

Cette journée vise à situer nos usages dans notre quotidien et dans notre époque. Elle donne à voir d’où nous nous exprimons sur internet, comment circulent nos données, dans quels cadres politiques et juridiques, et à quelles fins.

Jour 4 : Métier, valeurs et usages numériques

Cette journée permet de questionner les usages numériques professionnels des stagiaires, au regard de leur métier et de leurs valeurs. Elle prépare ensuite à la session suivante, centrée sur la pratique collective du numérique.

Deuxième session : les usages numériques

Chaque séance dure une demi-journée. Il y a huit demi-journées au total.

Demi-journées 1 et 2 : Tronc commun → bien régler son internet

  • Paramétrer son système d’exploitation sur ordinateur ;
  • Paramétrer son système d’exploitation sur smartphones ;
  • Paramétrer son navigateur web ;
  • Gérer et paramétrer les extensions de son navigateur web ;
  • Paramétrer son client de messagerie ;
  • Gérer ses dossiers et sous-dossiers ;
  • Mettre en place des filtres de tri automatique.

Demi-journées 3, 4, 5, 6, 7 : Usages spécifiquement demandés par les stagiaires

Exemples : découvrir un réseau social numérique, affiner des actions vers un public s’appuyant sur des usages numériques (vidéos, cartoparties, etc.), définir par la pratique l’usage du smartphone dans un cadre professionnel, etc.

Demi-journée 8 : Bilan et suite

  • Engagement des stagiaires sur les usages qu’ils veulent mettre en place dans leur cadre professionnel (plan d’action) ;
  • À partir des usages envisagés, projection vers une éventuelle phase d’accompagnement du plan d’action (deuxième temps du cycle) : organisation du travail, modifications du Système d’Information, formations complémentaires, développement de la médiation numérique en interne, etc.

Financement

J’interviens via un organisme de formation certifié Qualiopi, qui peut être financés par l’OPCO de la structure demandeuse, dans le cadre de son plan de formation.