Interventions


Voici les interventions principales que je propose. Elles sont suivant les cas destinées à des professionnel·le·s en activités comme en formation initiale, des bénévoles, des publics de tout âge.

Le site est en complète reconstruction, cette liste sera complétée dans les semaines à venir…

Toutes mes interventions sont élaborées sur mesure en fonction de votre contexte.
Pour le financement, je travaille avec des structures certifiées Qualiopi.

ACUNUM :
cycle d’Accompagnement aux Cultures et Usages NUMériques

Public visé : salarié·e·s et bénévoles de structures incluant dans leur pratique des actes socio-éducatifs : structures du travail social (CHRS, MECS, etc.), structures socioculturelles (MJC, Centres socioculturels, etc.), structures scolaires de l’école à l’université, médiathèques, services publics (CAF, Maisons de l’Emploi, etc.).

Durée : 5 jours

Présentation : notre pratique du numérique n’est pas neutre. Elle est conditionnée par nos appartenances sociales, nos représentations du monde, la situation dans laquelle nous pratiquons, le contexte socio-historique dans lequel nous évoluons.
Cette formation s’attache à comprendre en quoi nous sommes toutes et tous concerné·e·s par le numérique, en tant que professionnel·le, mais au-delà en tant que citoyen·ne, adulte, enfant de, parent de. Elle permet de réfléchir à l’accompagnement des publics, qui implique de plus en plus d’usages numériques, en prenant en compte les trajectoires sociales. Elle questionne la cohérence entre les valeurs portées par le collectif de travail et ses usages numériques, ainsi que les continuités comme les ruptures dans la pratique des métiers du collectif avec la massification de ces usages.


Accompagnement de publics et discriminations

Public visé : salarié·e·s et bénévoles de structures incluant dans leur pratique des actes socio-éducatifs : structures du travail social (CHRS, MECS, etc.), structures socioculturelles (MJC, Centres socioculturels, etc.), structures scolaires de l’école à l’université, médiathèques, services publics (CAF, Maisons de l’Emploi, etc.).

Durée : 3 jours

Présentation : la société est zébrée de contradictions d’intérêts. Accompagner des publics, c’est se confronter à des appartenances sociales et des représentations du monde différentes, potentiellement conflictuelles. Mais nous ne sommes pas condamné·e·s pour autant à entretenir des rapports sociaux de domination (racisme, sexisme, classisme…), qui génèrent des injustices et des violences d’autant plus inacceptables que ces rapports ne sont en rien inéluctables.
Déceler et contrer les discriminations dans nos relations avec nos publics est essentiel. Toutefois la posture en contre ne suffit pas : quel type de relations interpersonnelles cherchons-nous à générer ? À quelle dynamique de groupe voulons-nous participer ? Et au-delà de nos contextes socio-professionnels, vers quel type de société voulons-nous tendre ?
Aux travers d’analyses et d’expérimentations collectives, cette formation vise à renforcer les stratégies collectives de lutte contre les discriminations et rendre le plus explicite et cohérent possible les idéaux qui nous animent lorsque nous accompagnons des publics.


Formation à l’éducation et à la transmission de l’esprit critique à des enfants et adolescents

Public visé : professionnel·le·s travaillant avec des enfants ou des adolescents : enseignants de toutes disciplines, CPE, personnels de direction d’école – collège – lycée, secteur jeunesse de toute structure socio-éducative.

Durée : 2 jours

Présentation : Depuis 2016, l’éducation à l’esprit critique prend une place prépondérante dans les objectifs de formation à la citoyenneté des élèves du XXIᵉ siècle. En tant que compétence transversale majeure de tous les enseignements, l’esprit critique fait l’objet de recherches récentes, tant sur sa définition que sur sa transmission.
Sur la base de ces recherches, ainsi que de l’expérience éducative de l’intervenant, cette formation s’attache à présenter les aspects théoriques de l’esprit critique et les pratiques pédagogiques liées à son enseignement. Elle permet de réfléchir aux dispositions et connaissances nécessaires à cette compétence. Elle prépare les professionnel·le·s travaillant avec des enfants ou des adolescents au développement de l’esprit critique de leurs publics, dans leur structure comme en dehors.


Retour en haut